La JMJ 2015

Plus de 1'200 personnes ont convergé vers la cathédrale de Fribourg, ce dimanche 3 mai 2015, pour la messe dominicale des Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ). Point d'orgue de cette rencontre organisée pour la première fois au niveau national, des jeunes catholiques de toute la Suisse ont assisté à cette eucharistie présidée par Mgr Alain de Raemy, évêque des jeunes pour la Suisse romande.

Les participants à ce week-end, âgés de 24 ans en moyenne, sont venus de toutes la Suisse. Au moment de boucler les inscriptions, les chiffres indiquaient que 546 Suisses allemands, 313 Romands et 65 Suisses italiens ont participé à ces JMJ. La plupart ont été accueillis par des familles d'accueil, découvrant ainsi "de l'intérieur" la ville de Fribourg. Il y avait plus de 1'200 personnes lors des messes du samedi et du dimanche, dans une cathédrale archi comble. Quatre évêques étaient présents au long du week-end: Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, Mgr Lovey, évêque de Sion, Mgr Eleganti, évêque des jeunes alémaniques et Mgr de Raemy, évêque des jeunes Romands.
 

"Soyez intégralement plongés dans la foi au Christ et dans l'amour qui s'étend jusqu'au dernier des méprisés", a demandé Mgr de Raemy aux jeunes lors de l'homélie de la messe dominicale. "En jeunes modernes, soyez reliés par la prière, l'amitié chrétienne et les sacrements". Une homélie applaudie par l'assemblée lors de cette eucharistie dominicale, au terme d'un week-end qui a vu différents temps forts s'articuler autour des trois axes: spirituel, festif et culturel.

Messes, veillées de prière, témoignages, confession, adoration et procession à travers la ville de Fribourg ont côtoyé, dans le programme du week-end, un festival open air sur la Place Python samedi soir avec les groupes Cardiac move (rock/Autriche) et Les Guetteurs (reggae/France), signe d'une jeunesse catholique qui assume sa foi et souhaite la proposer en la vivant "extra-muros". L'aspect culturel était aussi au programme de cette rencontre, lors des ateliers qui ont offert plusieurs thématiques à la réflexion des jeunes.

Au terme du week-end, le comité est satisfait du bon déroulement de ces JMJ et de l'expérience de foi vécue par les jeunes présents. Dans les profonds changements que traverse l'Eglise, ils sont un lieu d'espérance: la jeunesse catholique est toujours vivante, unie dans une foi vivante, joyeuse et réfléchie.

Impressions